Loading Ajouter aux Favoris

Par Nathalie Bérubé

Cliquez ici afin d'accéder la transcriptions de cette vidéo en PDF.

Description

Le vouloir d’aider les élèves ayant des troubles d’apprentissage ou des difficultés d’apprentissage à réussir sur le plan de l’instruction, de la socialisation et de la qualification est d’accepter que cette réussite éducative puisse se traduire différemment selon les capacités et les besoins des élèves.

Le modèle des intelligences multiples de Howard Gardner est une approche pédagogique à privilégier afin d’établir un bon profil de classe dans le but de différencier l’enseignement en salle de classe.

Les activités d’intelligences multiples permettent l’enseignant(e) à :

  • être à l’écoute de ses élèves,
  • connaitre les forces, les besoins et les intérêts des élèves,
  • concevoir des groupes d’apprentissages (homogène et hétérogène selon l’activité),
  • bâtir une relation signifiante avec ses élèves,
  • assurer une bonne gestion,
  • maximiser les apprentissages,
  • orienter sa planification, varier l’enseignement selon les intelligences,
  • intervenir dans la zone proximale de l’enfant,
  • créer un climat de classe positif centré sur l’élève,
  • répondre aux besoins variés de chacun,
  • semer une culture d’entraide auprès des élèves, et
  • fournir à chaque élève différentes manières d’apprendre en tenant compte de « la carte routière d’apprentissage personnelle » de chacun.

Pour l’élève, cette approche :

  • favorise la réussite scolaire de chacun,
  • l’encourage à apprendre à se connaitre, de voir son propre potentiel,
  • crée un lien avec l’enseignant(e),
  • permet une prise de conscience, donc il s’engage et prend charge de ses apprentissages,
  • crée un sentiment d’appartenance (se créer des liens avec ses pairs),
  • l’encourage à s’exprimer (choix de projets),
  • suscite sa motivation,
  • l’incite à utiliser ses aptitudes naturelles pour apprendre,
  • permet à se sentir valorisé dans son unicité,
  • est une excellente façon de célébrer la différence individuelle.

« La connaissance des forces, des styles d’apprentissage et des champs d’intérêt des élèves permet d’orienter les décisions de l’enseignant ou de l’enseignante en ce qui a trait aux stratégies pédagogiques à privilégier dans la salle de classe, à l’élaboration des unités d’apprentissage et des projets, à la sélection des ressources, aux  regroupements d’élèves et aux adaptations. Cette connaissance est fondamentale pour donner un enseignement efficace et différencié dans la classe. »

(Ministère de l’Éducation de l’Ontario, 2005).

L’activité des intelligences multiples permettra aux professionnels de l’enseignement de connaître les élèves, de mieux planifier afin d’engager les élèves dans leurs apprentissages.  Cette activité peut se vivre à partir de la maternelle à la 12e année.

Matériels

Ce document est uneadaptation par Pierrette Boudreau et Ginette Grenier d’un questionnaire pour connaître le profil de l’enfant. Cliquez sur ce lien pour accéder au questionnaire.

Apprendre à sa façon est une ressource de 70 activités pour exploiter les intelligences multiples en salle de classe. La ressource inclut du matériel reproductible et un cédérom.

Affiches des intelligences multiples. Cliquez sur ce lien pour accéder aux affiches d'intelligences multiples.

8 paniers, avec des objets qui représentent chaque intelligence:

  • Verbale et linguistique
  • Logicomathématique
  • Spatial et visuelle
  • Musicale et rythmique
  • Corporelle et kinesthésique
  • Interpersonnelle
  • Intrapersonnelle
  • Naturaliste

Grille de compilation tirée de la ressource, Daudelin, M. (2006). Apprendre à sa façon. Les Éditions Chenelière : Montréal.

Papier grand format pour l’analyse des données du tableau de fréquence du Centre franco-ontarien de ressources pédagogique. Cliquez sur ce lien pour accéder au tableau de  fréquence.

Étapes

*Au préalable, envoyer un questionnaire à l’intention des parents avec la lettre de bienvenue dès la première semaine d’école pour amasser les données.

Les  activités d’Intelligences multiples (IM) doivent se faire au début septembre afin d’avoir un bon portrait de la classe dans le but de planifier nos actions pédagogiques le plus vite possible.

Avant de débuter les activités d’IM, il est important que l’enseignant(e) connaisse ses propres forces. Alors, il faut trouver nos intelligences dominantes. Selon Gardner, les professionnels de l’enseignement ont la tendance toute naturelle à utiliser des stratégies d’enseignement qui correspondent à leurs forces. Alors, chacune des intelligences donne lieu à une façon préférée d’apprendre et à une façon préférée d’enseigner.

Les activités

Première activité

  1. Poser la question aux élèves : « Qu’est-ce que ça veut dire être intelligent? » Écrire les réponses sur papier grand format. Démystifier auprès des enfants ce qu’est une personne intelligente et de voir qu’on est tous intelligent(e). Cette théorie nous apprend que tous les jeunes sont intelligents, mais que cette intelligence s’exprime de différentes façons.
  2. Présenter aux élèves les 8 images des intelligences multiples. Prendre le temps d’expliquer et ensuite afficher les images (CD-ROM Apprendre à sa façon, en faire 2 copies) à plusieurs endroits dans la salle de classe.
  3. Inviter les élèves à visionner le clip des Multibrios sur YouTube. Cliquez sur le lien pour accéder au clip.Faire le lien entre les personnages des « Multibrios » et les images affichées.
  4. Inviter les élèves à circuler autour de la classe et de choisir 2 intelligences dominantes (expliquer que c’est les intelligences qui les représentent le mieux). Ensuite, écrire son prénom sur la feuille qui l’interpelle.
  5. Amasser le tout et inscrire sur une grille avec les intelligences notées pour chaque élève. Cliquez sur le lien pour accéder à la grille annexe 16.

Deuxième activité

Au préalable : préparer 8 paniers avec des objets qui représentent chaque intelligence.

Exemple : panier logico-mathématique : nombres, formes géométriques, règles, abaque, matériel de manipulation

Présenter aux élèves les 8 paniers en grand groupe. Ensuite, installer les paniers à différents endroits dans la salle de classe et mettre à côté du panier une affiche des 8 intelligences. Demander aux élèves de circuler et de bien observer et toucher les objets et ensuite inscrire leur prénom à côté du panier qui les intéresse le plus (en choisir 2 seulement).

Amasser le tout et inscrire sur une grille avec les intelligences notées pour chaque élève. Cliquez sur ce lien pour accéder à la grille annexe 16.

Troisième activité

À la soirée des parents, présenter les affiches des 8 intelligences et les afficher un peu partout dans la salle de classe. Discuter l’importance de cette approche avec les parents. Ensuite, leur demander de choisir 2 intelligences dominantes chez leur enfant et de bien y apposer le prénom de leur enfant selon la dominance.

Amasser le tout et inscrire sur la grille avec les intelligences notées pour chaque élève.

À la suite des activités, compiler les résultats en retenant les deux forces principales de chaque élève. S’assurer d’inclure nos résultats (enseignant(e)) dans le tableau de fréquence.

Présenter ces résultats sous forme de diagramme à bandes affiché dans la salle de classe. En faire l’analyse avec les élèves, souligner les forces des élèves.

Poser les questions suivantes :

  • Qui pourrait m’aider avec un problème en mathématique ?
  • Qui pourrait m’aider avec l’orthographe des mots?
  • Qui pourrait me consoler quand il y a un problème pendant la récréation?
  • Qui aimerait aller à la recherche de bestioles dans la cour d’école?
  • Qui pourrait me montrer à sauter à la corde ou jouer au soccer?
  • Qui pourrait m’aider à dessiner?
  • Qui pourrait me montrer une nouvelle chanson ?
  • Qui pourrait m’aider à me faire des amis?

*Écrire le prénom des élèves à coté de chaque question.

Ces questions nous aident à semer un climat de collaboration d’après les forces des élèves. Expliquer aux élèves que chaque personne possède toutes les formes d’intelligences. Cette grille représente les intelligences privilégiées pour le moment et qu’elles peuvent varier avec le temps selon les expériences éducatives et culturelles.

Suite à l’analyse de données, l’enseignant(e) peut planifier les projets, les centres et les interventions selon le profil donné.

Exemple : Pour un groupe kinesthésique, l’enseignant(e) s’assure de varier les centres au lieu d’encercler les sons ou les syllabes. Ils peuvent sauter sur des petits tapis pour trouver les syllabes/sons dans un mot.

Diagramme à bandes démontrant les intelligences multiples des élèves.

Adaptations

  • Suite à la présentation, demander à un élève (fort) de bien expliquer à nouveau les intelligences et de décrire les objets dans le panier.
  • Étaler les leçons, présenter les affiches, le premier jour ensuite le deuxième jour utiliser le questionnement pour voir ce qui a été retenu. Donner le temps pour que la matière s’intègre.
  •  Accompagner certains élèves en faisant la ronde des paniers pour s’assurer qu’il fasse le bon choix.
  • Intégration des habiletés en mathématiques à la fin de l’année?

Ressources pédagogiques

McGrath, H. et Nobel, T. (2007). Huit façons d’enseigner, d’apprendre et d’évaluer. Les Éditions Chenelière : Montréal.

Daudelin, M. (2006). Apprendre à sa façon. Les Éditions Chenelière : Montréal.

PEDAGOFORM est une plateforme d’échange, de partage d’expérience et d’idées autour de la Pédagogie et de la formation professionnelle continue. Voici un article sur les intelligences multiples et une vidéo d’accompagnement. Cliquez sur ce lien pour accéder à l'article et la vidéo.

Site de l’Éducation en langue française en Ontario présente des Webémissions sur la différenciation pédagogique. Cliquez sur ce lien pour accéder aux Webémissions.

Dix pistes pour soutenir la motivation des élèves du Ministère d’Éducation de l’Ontario. Cliquez sur ce lien pour accéder à la ressource.

horizontal line tealNathalie Bérubé est originaire de la région de Sudbury. Suite à un passage de 4 ans dans les écoles du Niagara, elle est venue s'installer dans la région de Halton. Elle enseigne depuis 18 ans et est présentement enseignante de première année à l'école Patricia Picknell à Oakville. Elle détient une vaste expérience à plusieurs niveaux et a été polyvalente dans ses tâches. Elle a oeuvré en tant qu'enseignante ressource et a enseigné une classe de comportement. Ses expériences enrichissantes et formatrices lui ont permises d'employer des stratégies gagnantes en salle de classe à utiliser avec tous les élèves pour assurer la réussite de tous. Elle a deux enfants et un mari.